[EXPO] Corto Maltese et les secrets de l’initiation


Je ne sais pas vous, mais moi, la Franc-maçonnerie me fascine depuis de nombreuses années. Depuis que j’en ai entendu parler pour la première fois en fait. Au début, parce que je n’y comprenais rien. Aujourd’hui, parce que la vie m’a apportée son lot de questions sur l’Homme. Des phases de réflexions, parfois douloureuses, toujours instructives. J’ai traversé ces épreuves grâce à ma conviction que l’être humain est fondamentalement bon et que nous évoluons grâce à notre instinct et à nos expériences.  Le rapport avec la choucroute? J’y viens.

Mes convictions tendent à être humanistes. La Franc-maçonnerie défend l’Humanisme depuis trois siècles, avec des valeurs telles que la liberté, la tolérance, l’indépendance. Des valeurs que je partage totalement. Parmi les grandes figures maçonniques, citons Mozart, Washington, Lafayette, Voltaire. Mais plus proche de nous, il y eut également Pratt, Hugo Pratt. Le père de Corto Maltese.

Le musée de la Franc-maçonnerie consacre sa toute première exposition temporaire au marin le plus sexy que je connaisse dans une exposition intitulée :

Corto Maltese et les secrets de l’initiation, 

Imaginaires et Franc-maçonnerie à Venise autour d’Hugo Pratt

Tout un programme, me direz-vous! Mais oui! Et quel beau programme! L’expo présente près d’une quarantaine d’oeuvres originales d’Hugo Pratt, pour la plupart encore jamais montrées au public, intelligemment replacées dans leur contexte culturel et maçonique. Vous y verrez des documents exceptionnels tels que le tablier maçonnique de Pratt et le procès verbal de sa  réception au 4e grade du Rite Ecossais Ancien Accepté (pardon pour les profanes). La vitrine la plus impressionnante étant celle qui regroupe des planches originales de Fable de Venise, le tome dans lequel Corto fait la rencontre des Franc-maçons de la loge vénitienne…

Fable de Venise, 1977, Corto Maltese tombant dans la loge Hermès © Cong S.A.

Pour découvrir ces merveilles, rendez-vous au musée de la franc-maçonnerie du 15 février au 15 juillet 2012. Toutes les infos pratiques sur le site
officiel du musée

La propagande anti-maçonnique menée sous Vichy pendant l’occupation allemande a causé du tort à la Franc-maçonnerie et a contribué à l’assimilation Franc-maçonnerie = secte. Il est vrai que la Franc-maçonnerie est secrète, mystérieuse, on ne peut devenir franc-maçon que par cooptation, on parle de rituels, d’ordre. Tout cela suscite de nombreuses interrogations. Le musée de la Franc-maçonnerie vous apportera, assurément, de nombreuses réponses.

épigramme de 1744

Sur leur site internet officiel, j’ai remarqué un alphabet étrange, faisant penser à un langage crypté. La linguiste que je suis l’a décrypté en moins de cinq minutes. Je vous mets au défi d’en faire autant!

Je remercie, tout particulièrement, Pierre Mollier, commissaire de l’exposition, ainsi que Pauline Mesa, pour leur invitation et leur accueil fort sympathique.

Bookmarquez le permalien.

4 Comments

  1. D’ailleurs, je serais intéressé de connaître ta méthode d’analyse concernant cette petite énigme ! 🙂

    • N’en dis pas plus sur le décryptage! ^^ Mais merci beaucoup pour l’intérêt que tu portes (encore) à mes articles, ça fait trop plaisir!

      • Motus et bouche cousue !!!! Promis !!! Mais je reste intéressé par ta méthode quand même !!! Alors faudra que tu trouve un moyen de me la communiquer ! 😀

        Et avec plaisir, j’aime bien ton blog et j’ai hâte de le voir s’étoffer de nouveaux billets ! 🙂

  2. Oh mais en voilà une expo qu’elle me semble bien ! 🙂

    Moi aussi j’ai toujours été attiré par la Franc-maçonnerie, par son côté mystérieux et surtout par rapport à son influence sur notre société actuelle (politique, religieux, culturel etc.). J’ai, du coup, toujours eu un faible pour les livres qui s’y rapportaient. Notamment le livre « Histoire de la franc-maçonnerie française » de Roger Dachez qui explique fort bien les concepts et l’histoire de cette « société secrète ». Je vais donc aller à coup sûr à cette exposition ! Merci pour l’info !

    Quant à la fameuse phrase cryptée, je l’ai trouvé assez facilement. Bon, je l’avoue, ce ne fut pas par analyse linguistique mais par pure « logique visuelle » (répétition des symboles notamment). Sympa 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *