Mon cher pommeau de douche

On l’a toutes fait avec notre pommeau de douche. Inutile de nier mesdames! Passons aux aveux. Les plus chanceuses, ou les plus exigeantes, sont équipées de pommeau à multi jets… Plus ou moins vite, plus ou moins fort, à chacune ses préférences…

Bulles de savon et miroir embué, l’ambiance est (p)osée. Dissipons les malentendus et expliquons à ces messieurs ce que nous faisons vraiment de nos pommeaux.

Messieurs, lorsque votre douce moitié, isolée dans la salle de bain, pousse soudain un hurlement, ne soyez pas jaloux. La raison de ce cri est certes plus velue que vous mais si elle nous fait, effectivement crier plus fort, ce n’est que parce qu’elle nous fait terriblement peur.

Imaginez-nous, nous shampouinant, les yeux fermés, chantonnant un quelconque tube brésilien quand tout à coup… Une tarentule! Une mygale! Que dis-je? Une énorme araignée de 3 centimètres! Toute noire! Toute poilue!

Alors oui! Messieurs, nous avons toutes au moins une fois dans nos vies,  dégommé une vilaine araignée à l’aide du jet de nos pommeaux de douche puisque vous vous moquez de nous quand on vous appelle à l’aide!

Il y a, en tout cas, au moins une araignée avec qui je ne refuserai pas de prendre une douche… Je serai même prête à en manger…

Andrew Garfield! Miam!

Je me suis décidée à vous écrire ce billet sur The Amazing Spiderman à cause du scepticisme tenace de beaucoup d’entre vous. Je vous avoue que lorsque les premières images avaient commencé à faire le tour des internets, il y a quelques mois, je m’étais dit « oulah là là! courage fuyons! ça sent la daube et la pompe à fric à plein nez » et le petit Andrew ne m’avait pas particulièrement convaincue dans son rôle dans The Social Network. Deux bonnes raisons pour faire l’impasse mais finalement, grâce à une fille encore plus chanceuse que moi, j’ai pu assister à l’avant première du film, au Grand Rex, en présence des acteurs, réalisateur et producteur.

Rien que ça!

La première très bonne surprise de cette soirée : Rhys Ifans! Je ne l’attendais pas dans un film de super héros… Mais j’adore cet acteur!

La seconde très bonne surprise : j’ai passé un excellent moment. Ce nouveau Spiderman n’a rien à envier à la précédente trilogie. Alors oui, cette dernière m’avait séduite et avait une signification particulière et perso (j’ai vu chacun des épisodes le jour de leur sortie avec un amoureux différent :p bande de petits curieux) mais en comparaison, je préfère de loin le nouveau!

The Amazing Spiderman surfe certes sur la vague geek sans se cacher mais quel bonheur d’avoir un Peter Parker avec de la répartie et de l’humour! Toby MacGuire était niais, tristement niais! Et sa greluche aussi! Cette fois, point de Mary Jane! Notre héros a une amoureuse intelligente et combative! C’est peut-être pour ça qu’il la met très vite dans la confidence.

Un détail qui m’a plu : le nouveau Peter Parker agit en araignée : lorsqu’il doit attraper le méchant, il tisse une toile! Merci!

Résumons : un nouveau scénario qui traite de l’identité des parents de Peter Parker sous un jour nouveau, de l’intelligence, de l’humour et une 3D époustouflante lors des scènes de voltiges de notre chère araignée, si tout ça ne vous donne toujours pas envie d’aller vous faire une toile…. 😉

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *