Quelques titres improbables…

Aujourd’hui, je vais vous ouvrir et vous offrir un peu de mon intimité puisque je vais vous inviter à découvrir un peu de ma bibliothèque. J’ai fait une sélection selon un critère simple : les titres de bouquins qu’on n’oserait pas forcément lire en public…

Tous les titres que je vais vous donner sont absolument véridiques. Ils sont tous sagement rangés dans ma bibliothèque Ikea, ni jolie ni fonctionnelle, mais on reparlera déco intérieure une autre fois.

Je les ai tous lu, sinon au moins parcouru, non sans passion et je vous les conseille TOUS!

Certains titres sont what the fuck? car ils n’ont rien à voir avec le contenu du livre et c’est ça qu’est bon!

Prêts? C’est parti!

Le festival de la couille 

Ça commence par du cul, du coup ça met bien en bouche et puis on tombe sur Marilyn Manson qui nous raconte sa life. J’adore ce livre. Evidemment signé Chuck Palhaniuk (Fight Club, c’est lui 😉 )

De l’art de dire des conneries

Etude philosophique et sociale du baratin et des baratineurs. Baratiner est un art nécessaire auquel nous nous adonnons tous, plus ou moins 😉

Comment parler des livres que l’on n’a pas lus?

Bah oui tiens! Comment parler d’un livre qu’on n’a pas lu, surtout avec quelqu’un qui ne l’a pas lu non plus? Des pistes d’excuses et d’explications tout à fait exploitables! Un livre faussement sérieux, comme j’aime!

Fuck this book

Des stickers FUCK collés dans des endroits improbables pour des photos priceless. J’en ai pleuré de rire, assise par terre, à la Tate Modern de Londres, à attendre que la pluie cesse de tomber… C’est presque poétique tiens!

Petit Larousse de la sexualité 

Bah un Larousse quoi. Un dico du cul pour ceux qui ignoreraient ce que signifie détumescence ou cockring. Par contre, y’a pas la définition de bifle! Note pour moi-même : appeler les gars de chez Larousse, et leur proposer mes services… Je suis linguiste après tout! La lexicologie ça me connaît!

Dark Vador et fils

Vadou se serait-il reconverti dans l’artisanat? Avec un titre pareil, on pourrait le croire mais en fait, c’est un très joli petit livre d’image qui imagine la vie de Dark Vador s’il avait élevé lui-même Luke et Leïa… Forcément priceless pour une fan de la trilogie originelle!

Méthode de musculation au féminin

Parce que, comme tout le monde, j’ai eu des complexes (des bourrelets) et la naïveté de croire qu’ils s’évaporeraient en feuilletant un bouquin d’exos de muscu… « Y’a de jolies photos dis donc oulah la! Bon, il est où le Nutellaaaaa?« .

Fuck the world 

Même principe que Fuck this book, mais cette fois-ci, porté au niveau mondial grâce aux centaines de contributions de fans du boulot de Bodhi Oser (l’auteur culotté bien nommé). En bonus avec ce titre, des stickers Fuck de différentes tailles sont offerts. Et ça continue sur le site officiel, fuck this website 😉

Snuff 

Simplement le récit de quatre protagonistes participant, chacun à leur manière, à un film X pour battre le record du plus grand nombre de queues pour une seule actrice… Oui, oui, oui. Le plus frappant c’est la description des odeurs. On s’y croirait vraiment. Ça commence par des effluves d’autobronzant pour finir par une odeur de bacon, bien, grillé… Encore un Palhaniuk.

Le manuel du parfait petit masochiste

Tout est dans le titre! Pour vivre heureux, vivons soumis!

Lord of the Ringard

Parce qu’on peut être vraiment fan de Tolkien et se pouffer de rire en lisant cette petite parodie du très célèbre Seigneur des Anneaux. Mention très bien aux noms des personnages et des lieux! Plaisir coupable donc, presque sacrilège même! Mais Dieu que c’est bon!

La triste fin du petit enfant huître

Et l’histoire de l’enfant momie, et de la fille vaudou, et de l’enfant tâche et de la fille faite d’ordures, et d’autres personnages très spéciaux, tout droits sortis de l’esprit de Tim Burton. Le truc en plus : ce livre génial est bilingue.

Voilà. J’espère vous avoir donné l’envie de vous installer dans un bon fauteuil et de vous (re)mettre à la lecture avec cette liste un peu spéciale 😉

Je vous dis à très vite!

bookshelves-study

Bookmarquez le permalien.

4 Comments

  1. Merci encore pour le Darth Vader and Son, j’ai beaucoupé aimé, et le petit Maël aussi 😉
    Sinon je connaissais pas le titre francais de Stranger than fiction, c’est intense 🙂

    • Aymar is back ! ^^ Je ne me lèverai pas de mon lit pour aller vérifier mais je suppose que tu fais référence au Festival de la couille, n’est-ce pas ? 😉 Je n’essaierai pas de comprendre le cheminement du traducteur, mais ça devait être intense oui ! :p Trop contente que tu sois le premier à réagir à nouveau ici ! je vous prépare plein de petites surprises pour mon grand retour !

  2. Quelques titres vraiment marrants, mon préféré étant Le festival de la couille 🙂

  3. Tu m’as demandé de te dire quel livre parmi ceux que tu présentes m’intéresserait le plus.

    Après avoir parcouru tout tout tout. j’avoue que mon coté geek prend vite le dessus et ne peut rester insensible au titre « Dark Vador et fils » et au contenu qu’il promet à travers ta description.

    Ni (et c’est bien là le problème) au « Lord of the Ringard » et ce pour les même raisons.

    Forcément entre les deux mon coeur balance. Alors je les place Ex-aequo avec une curiosité tout de même pour les autres ouvrage (sauf le dico larousse qui m’intéresserait moins en soi mais que je verrais bien pour autant dans une bibliothèque par défaut comme le dictionnaire classique quoi :D)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *