Saint-Valentin gourmande et romantique à Bruxelles

La Saint-Valentin n’est pas loin mais vous n’êtes toujours pas inspiré ? Vous ne savez toujours pas quoi faire ni où aller ? Pour éviter de passer la soirée sur le canapé avec votre moitié, laissez-moi vous souffler une idée de dernière minute… Faites vous une escapade gourmande et romantique à Bruxelles ! Une gaufre sur la Grand Place, les yeux dans les yeux ! Avant d’aller plus loin, sachez que gaufre, en français, ne prend qu’un seul F. UN SEUL.

gaufre bruxelles Saint-Valentin

Pourquoi Bruxelles en particulier me demanderez-vous ? C’est simplement parce que c’est mon tout dernier coup de cœur de randonneuse urbaine. Et oui ! Folle d’art nouveau et de BD, l’idée de découvrir Bruxelles me trottait dans la tête depuis un moment !

Si vous avez deux jours de libre et une grosse envie de changer d’air, vous en aurez pour à peine plus d’une heure en Thalys au départ de Paris, alors rien ne vous retient ! Bruxelles est la destination rêvée pour tous les amoureux de bonnes tables, de visites historiques originales, d’architectures atypiques et de musées royaux !

Pour l’hébergement, j’ai mes habitudes sur le site Verychic.com et ses ventes privées très très chic. J’ai eu la chance de tomber sur une offre dans le sublime Steigenberger sur la très chic Avenue Louise ! Lors de mes repérages, j’ai retenu quelques autres hôtels coups de cœur pour leur emplacement et leur design. Le Dominican, au calme, l‘Hôtel des Galeries, en plein coeur des Galeries Royales, on peut difficilement faire plus belge et plus beau ! Une adresse plus discrète mais tout aussi charmante, face au jardin botanique de Bruxelles, le boutique Hôtel Retro. Le plus beau d’entre tous étant l‘Hotel Amigo et sa sublime suite Tintin, mais là, votre porte-monnaie risque de m’en vouloir… Alors, vous avez fait votre choix ? On y va ?

L’itinéraire que je vous propose suit le cheminement que nous avons emprunté, en partant de la gare de Bruxelles-Midi et se fait essentiellement à pied, sur une quinzaine de kilomètres, ce qui ne sera pas de trop pour brûler les quelques 8000 calories de chocolats et autres douceurs locales englouties !

Porte de Hal Saint-ValentinPremière étape : la Porte de Hal ! Ou le château de Mario, comme l’ont surnommée les Bruxellois. Et pour cause, la ressemblance avec le château du petit plombier moustachu est frappante. La tour semble comme hors du temps à mesure que l’on s’en approche. Ce dernier vestige de l’enceinte médiévale de Bruxelles dont la construction date du 14è siècle, après 1001 vies, est aujourd’hui un musée que mon homme et moi avons eu la chance d’avoir pour nous tout seul le temps d’une visite. Vous y ferez la connaissance du courageux Nobilis… Alors, si l’Histoire vous intéresse en général et le Moyen-Âge en particulier, la porte de Hal est un arrêt obligatoire ! N’oubliez pas d’arpenter le chemin de ronde, au sommet de la tour, la vue vaut le détour !

pistolet original saint-valentinA l’issue de votre visite, prenez la rue Haute, et gardez le nez en l’air tout en marchant, les murs de Bruxelles peuvent vous réserver de jolies surprises… J’ai été charmée par la succession de petites maisons typiques et de petites boutiques décalées mais avancez encore et prenez la rue Joseph Stevens… Un petit creux ? Haut les mains ! Vous êtes arrivés au Pistolet ! Etape incontournable et 100% belge, laissez-vous tenter par ces petits pains fessus, fendus et tellement originaux, les pistolets ! Je vous recommande le pistolet Salade de crabe (au tourteau, s’il vous plaît 😉 ) et les Pistolets Hamburgers, dont la taille est inversement proportionnelle à leur saveur. Comprenez : tout petits mais terriblement bons ! Votre porte-monnaie se fera braquer, je préfère vous prévenir, on s’en tire pour une trentaine d’euros à deux avec un verre de vin et une petite bouteille d’eau, mais au final ça vaut le coup, pour une adresse vraiment belge et où vous trouverez également un petit coin épicerie pour acheter vos premiers souvenirs à croquer de Bruxelles.

marcolini bruxelles saint-valentin chocolatA quelques pas de là, dans la rue des Minimes, poussez la porte de la chocolaterie de Pierre Marcolini ! Difficile d’échapper au chocolat pendant votre court séjour à Bruxelles mais autant vous réservez pour les meilleurs. Pierre Marcolini en est, assurément ! Mon homme étant du métier, nous étions néanmoins davantage curieux de goûter aux pâtisseries de monsieur Marcolini et avons donc demandé notre chemin, après avoir dégusté quelques carrés très gentiment offerts. Le salon de thé du chef est situé sur la place du Grand Sablon et nous l’avons littéralement dévalisé ! Entremets, cakes, éclairs, macarons et autres verrines, tout était terriblement bon ! Leurs éclairs ont un secret, une particularité que je vous laisse découvrir… 😉 Et s’il vous reste un peu de place après cette orgie sucrée, vous trouverez sur la même place du Grand Sablon, d’autres grands noms de la pâtisserie, tels que la Maison Wittamer et Ladurée. Pour ne citer qu’eux.

Vous voilà un peu plus lourd, il est temps de brûler tout ça. Marchons en direction de la place Royale. Vous avez sablon bruxelles notre-dame-des-sablons saint-valentinle choix entre le Musée des instruments de musique, le Palais des beaux arts, le musée Magritte ou une grande balade dans le parc de Bruxelles. Nous, nous avons préféré marcher en direction de la place Louise et de notre hôtel pour une sieste bien méritée, après un arrêt devant l’église de Notre-Dame-au-Sablon, un bijou d’art gothique, puis au parc du Petit Sablon, quand même !

Les quartiers se suivent et ne se ressemblent pas à Bruxelles, vous le verrez. La grande avenue Louise tranche complètement avec tout ce que nous avions vu jusque là. J’ai reconnu la place Louise parce que c’est précisément là que Stromae avait tourné son clip en caméra cachée pour son titre Formidable !

L’heure de la sieste bien méritée est là. Je vous laisse souffler. On se retrouve pour le dîner, sur la Grand Place…

Nous n’avions pas d’adresse précise en tête pour notre dîner en amoureux et sommes partis en explorateurs néophytes de ce lieu mythique qu’est la Grand Place de Bruxelles. Nous avions la crainte de tomber sur de mauvaises surprises genre brasserie à touristes, chère et à la qualité discutable mais que nenni ! Après avoir admiré les magnifiques façades tout autour de nous, nous avons eu la chance de pousser la bonne porte, du premier coup, celle de la Rose Blanche.

Tout dans ce restaurant nous a convaincu. Le service est efficace, sympathique et polyglotte, jamais pressant. La cuisine typique y est excellente. Le choix de bières y est quasi infini et vous pouvez compter sur le personnel pour vous conseiller. Le cadre est charmant, essayez de vous installer à l’une des tables situées près des fenêtres pour profiter de la vue sur le Grand Place illuminée.

Si vous êtes à la recherche d’un cadeau original pour Madame, je vous conseille la boutique Senses by Isabelle Leloup, Rue LebeauStraat 31, vous y trouverez des bijoux de créateurs. Mais je suis sûre que vous aviez déjà tout prévu, n’est-ce pas ?

Conclusion, Bruxelles vous attend ! Joyeuse Saint-Valentin à vous !

Toutes les adresses des lieux mentionnés dans cet article :

La Porte de Hal

La boutique de Pierre Marcolini, place des Grands Sablons.

Le Pistolet Original !

Le restaurant La Rose Blanche, sur la Grand Place.

La boutique de bijoux Senses by Isabelle Leloup.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *