La fille Rexona, mon premier amour

brune

À l’adolescence, l’âge des excès de sébum, de la mue mal-affirmée, des semelles orthopédiques et des appareils dentaires, des coupes de cheveux hasardeuses et des hormones en rodage, engendrant surpoids un jour et maigreur l’autre, le tout mal dissimulé sous des tee-shirts et des pantalons à-pas-cher-parce-que-t’as-pas-fini-de-grandir, la simple évocation d’une … Continue reading