Woodkid, l’âge d’or qui envoie du bois

La première fois que j’ai pu entendre la voix profonde et chaude de Woodkid, on aurait dit qu’elle était faite pour le trailer qu’elle illustrait. Assassin’s Creed Revelations. Il y a un an…

Assassin’s Creed Revelations E3 Trailer [North America] from Assassin’s Creed on Vimeo.

Et depuis ce jour, j’attendais. Un album, un concert, peu importe! J’attendais Woodkid aka Yoann Lemoine, jeune Lyonnais (cocorico!) aux multiples talents. L’enfant en bois n’est pas en toc!

En lisant religieusement son site web perso, http://www.yoannlemoine.com/ , j’ai découvert que je le connaissais et appréciais depuis déjà quelques années grâce à une certaine campagne de lutte contre le sida intitulée Graffiti :

AIDES – GRAFFITI from Yoann Lemoine on Vimeo.

Bourré de talents, je vous dis!

Pour son premier concert à Paris, date unique et lieu mythique, le Grand Rex! Le choix du lieu était à la hauteur du show qui a été présenté! Imaginez 26 musiciens classiques, cuivres, cordes, ajoutez-y un pianiste, un « gars avec une petite machine qui fait de drôles de bruits » et deux percussionnistes de haute volée. Arrosez généreusement de lasers et de lumières de toutes les couleurs! Mélangez bien le tout! N’oubliez pas la grosse pincée de Yoann Lemoine. Dressez le tout devant un grand écran où défilent les images sublimes réalisées par Yoann himself et vous obtenez un des meilleurs concerts qui m’ait été donné de voir. De toute ma vie. Rien que ça, oui!

Pour tout vous dire, j’étais extatique, presque en transe, en communion totale avec les images autant qu’avec les chansons qu’il alternait, tantôt lente et triste tantôt terriblement punchy et percutantes!

Et vous savez quoi? J’étais debout, le coeur sur la main, pour l’hymne de Woodkid, Iron, que vous avez certainement déjà entendu, si, si, si…

Woodkid – Iron from WOODKID on Vimeo.

Yoann Lemoine, venu nous présenter son album intitulé The Golden Age, était aussi heureux et impressionné que nous, il nous a beaucoup parlé entre chaque chanson, il prenait son temps, savourait l’instant, tout comme nous! Il jouait avec le public et a réussi à faire se lever les 3700 personnes présentes! C’était grandiose! La voix de Yoann me fascine vraiment. Ses chansons aussi : Ghost light, The Golden Age, Brooklyn, Iron, Run Boy Run, I love You, et j’en oublie! Ma découverte ‘coup de coeur’ si je devais en désigner une, serait sans hésiter Brooklyn...

« Here in Paris, The rain is falling, My heart belongs to Brooklyn… »

Il y a eu deux fausses fins (joueur, je vous dis!). Au retour de la première, il a fait jouer à son orchestre, l’intro d’une chanson que j’attendais depuis le début du concert et que j’ai reconnu dès les premières notes, Run Boy Run, mais il n’avait pas l’air de se préparer à chanter. Pire! L’orchestre s’est arrêté de jouer, sitôt l’intro finie. Yoann a pris le micro et nous a remercié. Je me suis retenue de TOUTES mes forces pour ne pas hurler RUN BOY RUN! J’ai retenu mon souffle… EARGASM! La chanson démarrait enfin!

Après ce faux final grandiose, il a interprété une chanson toute douce, I love you, mais ce n’était pas encore fini! Petite perle exclusive, il a chanté Iron, seulement accompagné d’un piano et d’un violon. C’était sublime!

Un concert réussi c’est celui que tu quittes en chantonnant la dernière chanson, toute la nuit… Inutile de vous dire que c’était réussi 😉

Si j’avais l’opportunité de ne poser, ne serait-ce, qu’une seule question à Yoann Lemoine, ce serait au sujet de la symbolique de ses deux clés qu’il porte tatouées sur ses bras et qui illustrent ses EP, car oui, je suis sémiologue après tout! Les symboles m’intriguent, quels qu’ils soient!

keysWoodkid

En résumé, j’ai passé une excellente soirée! Et à la fin, la vraie, j’avais juste envie de recommencer depuis le début!

Je souhaite à Yoann Lemoine/Woodkid tout le succès qu’il mérite et surtout de garder l’enthousiasme et le perfectionnisme dont il a fait preuve aujourd’hui.

Petit message perso : rassure-toi, tes chansons n’étaient pas déprimantes, Yoann! Ta musique est trop belle pour faire de la peine! Merci! Merci! Merci!

Bookmarquez le permalien.

One Comment

  1. Article très sympa comme d’habitude ma p’tite Fa ! Dès que j’ai un peu de temps, j’irai zieuter sur son site ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *