WorkinGirls, pince sans rire

Fait rarissime, une série de Canal + qui ne me plaît vraiment pas du tout!

On est loin de la classe de Mad Men et de l’humour de Caméra Café…

Je me suis obligée à regarder plusieurs fois chaque épisode, au cas où… mais rien y fait.

Je trouve cette nouvelle série juste nulle, mal écrite, pas drôle du tout.

C’est sensé faire rire… je n’ai pas rit une seule fois. Chaque épisode dure treize longues minutes… Pas une de plus, et heureusement!

On est dans la caricature méchante de la femme au bureau. Et le résultat est plutôt affligeant. La Directrice du Service Commercial est hystérique, agressive avec les hommes, mauvaise avec les autres femmes, la DRH est nymphomane, les hôtesses d’accueil sont vulgaires et paresseuses, et cerise sur le gâteau du mauvais goût : on a droit à un passage de mauvaises blagues contre les handicapés.

Je suis pourtant la première à défendre l’idée que l’on peut rire de tout mais je rappelle que pour ça, faut que ce soit un minimum drôle, sinon, bah, c’est juste méchant et non, je ne ris pas. Désolé.

Je suis déçue parce que les bandes annonces étaient sympas et que je comptais sur la présence de Blanche Gardin. Beaucoup, comme moi, la connaissent grâce au Jamel Comedy Club et personnellement, je l’aime beaucoup. Mais au final, le personnage qu’elle campe est juste déprimant et ne la met pas du tout en valeur. Quel gâchis!

Message personnel : « Blanche, je te kiffe grave mais là, t’as déconné! »

WorkinGirls, une série faite par des hommes pour les hommes?

L’image de la femme est encore une fois desservie par des auteurs manquant totalement de subtilité. Ils ont même osé le cliché tellement facile du téléphone portable utilisé comme vibro…

J’ai le sentiment qu’on a touché le fond au bout de ces trois premiers épisodes mais il en reste encore neuf. Allez, courage!

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *